Gỏi (salade vietnamienne)

goi-1

RECETTES VIETNAMIENNES | Le gỏi, tous les vietnamiens connaissent. C’est tellement courant que ça en devient ordinaire. Il n’empêche que j’adore. C’est frais, croquant, léger et sain. C’est une salade de crudités assaisonnée à la sauce de poisson diluée (nước chấm ou nước mắm pha), avec comme ingrédients de base du chou blanc, des carottes, du basilic thaï et de la menthe. Ça tombe bien car j’avais justement encore un chou blanc interminable de mon panier bio d’il y a trois semaines (qui a dit que les légumes bio, ça ne se conservait pas?). J’y ajoute quelques carottes jaunes et oranges, et un poireau du nouveau panier, et me voilà partie pour plusieurs jours de salade! Car en plus, ça se conserve super bien … Lire la suite

Publicités

Canh chua Miền Nam (soupe de poisson aigre-douce à la façon du Sud)

canh-chua-6

RECETTES VIETNAMIENNES | Avec cette recette, vous aurez désormais tous les éléments pour composer ma table traditionnelle vietnamienne préférée: un plat de poisson, qu’il soit frit ou mijoté, un plat de légumes, un plat de tofu, quelques crudités (par ex.: herbes aromatiques, laitue, concombre) et un « canh » pour faciliter la digestion. Il s’agit d’un bouillon de viande ou de poisson, avec des légumes divers, très doux pour l’estomac, et nourrissant à la fois. Il en existe des variétés très diverses, mais la combinaison « canh chua » et « cá kho » est celle que j’associe le plus vite avec un bon repas en famille. Lire la suite

Glace à l’orange sanguine

glace-orange-sanguine-2

RECETTES DE SAISON | Hiiiiiiiiii mais c’est pas du viet ! C’est de l’arnaque ! En effet … Mais avouez que c’est quand même très gourmand ! Et puis, c’est vrai quoi, on est dans la capitale de l’Europe, avec un brassage de cultures tel qu’il serait très limitatif de ne manger que du viet … Loin de moi l’idée d’arrêter les recettes vietnamiennes, mais je me suis dit qu’une diversion, une aventure, de temps en temps ne ferait de mal à personne. J’ai donc pensé créer une catégorie « recettes de saison ». En effet, grâce à mon amie Hanne, j’ai depuis peu un abonnement de panier bio bimensuel chez l’Heureux Nouveau, et j’en suis super contente. Mais voilà, comme on n’en choisit pas le contenu, et qu’il n’est parfois pas évident de savoir comment cuisiner tel ou tel légume-oublié-d’un-lointain-passé, je me suis dit que j’allais partager mes trouvailles avec vous. Lire la suite

Rau muống xào thịt bò (liseron d’eau sauté au boeuf)

rau-muong-xao-3

RECETTES VIETNAMIENNES | Bonjour tout le monde ! Il était temps que je poste une nouvelle recette ! Voici donc un plat de légumes pour accompagner tous ces poissons, tofu et autres, que – j’en suis sûre – vous avez essayé de préparer chez vous … Après moultes recherches sur internet, j’ai finalement trouvé la traduction du « rau muống » que je mange tellement souvent depuis toujours: c’est le liseron d’eau, ou ipomoea aquatica (Wikipedia). Pour la petite histoire, ce légume aurait été interdit à la consommation aux soldats Américains pendant la guerre, car considéré comme potentiellement mortel. Quelle est ma source pour cette information ? Mon papa qui aime tellement raconter l’histoire de son pays et qui connaît toutes les batailles et stratèges illustres qui ont fait du Vietnam le pays qu’il est aujourd’hui. Mais rassurez-vous, mon but n’est pas de vous empoisonner. D’ailleurs, aujourd’hui, même Wikipedia dit que le liseron d’eau est comestible, et tout le monde sait bien à quel point Wikipedia est une source d’information sûre ! Lire la suite

Cá kho tộ façon Cô Hà (poisson caramélisé dans un plat de terre cuite)

ca-kho-to

RECETTES VIETNAMIENNES | Je vous ai fait saliver en parlant de poisson caramélisé, puis je vous ai cruellement fait patienter … I know, shame on me ;-). Mais la voilà, la recette de ma tante Cô Hà, à qui je voudrais faire honneur, car elle fait teeeeellement bien la cuisine. Cô Hà est originaire du centre du Vietnam, et là, la gastronomie est un peu différente de celle du Sud, dont est originaire ma maman. Chaque fois que je mange de ses plats, je suis donc toujours surprise par des saveurs que je n’ai pas eu l’habitude de goûter pendant ma jeunesse. Huê’ est la ville principale du centre du Vietnam, et c’est l’ancienne capitale impériale du pays. Afin de satisfaire les papilles des empereurs, une myriade de plats ont été développés dans cette région, que ce soit des soupes-repas, des « tapas », ou des plats de poisson, viande ou légumes. Le plat le plus connu est le bún bò Huê’, que j’espère vous poster bientôt ! Lire la suite

Tofu à la sauce tomate (đậu hũ sốt cà chua)

tofutomates

RECETTES VIETNAMIENNES | Non, ce n’est pas encore la recette de poisson caramélisé, hihi. Elle viendra après, promis, juré. Avant, je vous propose une recette végétarienne. C’est vraiment simple et nourrissant, c’est ce que j’ai mangé ce midi, et c’est sans animal … Lire la suite

Dorade frite à la citronnelle (cá chiên sả)

cachien-2

RECETTES VIETNAMIENNES | Je vous l’avais promis, alors voici la suite des recettes ! Le Vietnam étant un pays côtier, le poisson occupe une place importante dans la cuisine vietnamienne. Aujourd’hui, je vous propose donc une recette de dorade frite à la citronnelle. C’est un plat ultra simple à réaliser qui a souvent figuré à table pendant ma jeunesse. Il s’accompagne de nước mắm dilué, de salade (que ce soit laitue ou iceberg), un canh de poisson, et éventuellement d’autres plats. Lire la suite

Les nems qui auraient dû être des raviolis

nems

RECETTES VIETNAMIENNES | Pendant les fêtes, il y a toujours des restes qu’il serait dommage de gâcher. Après le réveillon, je rentre donc chez moi avec les cadeaux du Père Noël d’une main, et de l’autre, avec les restes d’une farce pour raviolis, préparée par les soins de ma maman.

Comme je n’ai pas de pâte pour raviolis sous la main, j’en fais des nems, ou chả giò. Lire la suite

Le phở bò façon maman

ENGLISH VERSION

PhoBo-7

RECETTES VIETNAMIENNES | Je n’avais pas imaginé que de l’idée saugrenue de commencer un blog culinaire surgiraient de tels défis. En effet, il ne s’agit pas seulement d’écrire et d’expliquer les recettes. Lors de la préparation des plats, il faut prendre le temps de prendre des photos, les classer, les éditer, avant de les publier en ligne. Mais tout ça en vaut la chandelle, car désormais, s’ouvre à moi le monde merveilleux du « food ». Il suffit de faire une recherche google avec les mots-clés « food design », « food photography », « food art » pour se rendre compte que le « food » est aujourd’hui une discipline artistique à part entière, oui, oui, oui ! À mon plus grand bonheur, moi qui aime tant manger ! Mais je me suis surtout rendu compte qu’il existe une communauté de personnes qui, non seulement, partagent le même amour pour la cuisine, mais qui, en plus, travaillent à la rendre encore plus belle, plus appétissante, et plus croustillante. Mmmmmh je fantasme déjà sur de futurs shootings photos de dindes et autres poules délicieuses. Lire la suite